Centre de réhabilitation

"Très prochainement, dans le magnifique cadre de l’Avesnois, une pension naturelle pour les chevaux nécessitant des conditions de vie indispensables au rétablissement du fonctionnement des sabots sera créée. Beaucoup de propriétaires se sentent dépourvus de ces moyens logistiques, difficiles à mettre en place dans notre société et pourtant indissociables pour l’amélioration des cas de fourbure et autres pathologies graves des sabots.Cette pension va naître pour offrir une totale liberté de mouvement, la motiver et offrir un maximum de critères qui répondront aux besoins fondamentaux du cheval domestiqués. Le suivi en podologie sera quotidien et donc adapté et progressif, une alimentation sur mesure suivie par un nutritionniste, et un groupement de thérapeutes sera mis à disposition pour votre Equidé !L’environnement situé en zone naturelle stricte est dépourvu de pollution et les pâtures seront travaillées écologiquement, sans pesticide ni engrais chimique,et  semées d’une grande variété de végétaux adaptés au métabolisme du cheval. Bientôt pour le Bien être de votre Equidé…."

Environnement et période de transition

Pour les chevaux ayant des sabots qui ont beaucoup soufferts, l'adaptation pied nu sera un peu plus longue. Elle peut durer de 6 mois à 2 ans. Les fréquences de parage doivent être rapprochées au début de la thérapie. En général, il faut une pousse complète de sabot (9 mois) pour que celui ci devienne définitivement fonctionnel. Pour ces chevaux, il est INDISPENSABLE d'être patient et à l'écoute. La priorité ne doit pas être l'équitation durant ces premiers mois. Mais au plus il disposera de mouvement, au plus vite ses sabots reprendront une forme naturelle.

La pension naturelle permet au cheval d'avoir un métabolisme performant, des capacités d'auto guérison performantes, et une circulation du sang optimale, necessaire pour rétablir les sabots de leurs déformations ou de les prévenir. 

Cette période est une période éducative, ou rééducative. En effet les chevaux ferrés depuis toujours doivent apprendre à marcher pied nu. Ils vont découvrir de nouvelles sensations, la sole étant très inervée, il est nécessaire d’être à l’écoute de son cheval et de respecter cet apprentissage en lui proposant, de façon progressive, différents type de sol.

Cette période est une période d’entrainement : il faut stimuler les tissus du sabot pour qu’ils se reconstruisent de façon optimale. Il est indispensable de proposer un maximum de mouvement pour entrainer les sabots mais aussi réadapter le corps à une bonne physiologie. Les conditions adaptées à leur espèce leur permettront de disposer pleinement de leur capacité très puissante d’auto guérison pour franchir ces étapes.

Cette période est une période d’adaptation psychologique : certain chevaux au caractère émotif peuvent manquer de confiance en eux, avoir peur, être hésitant. Il est nécessaire d’être patient et de respecter leurs émotions, de ne pas les comparer à un manque de volonté ou d’avoir un caractère intentionnel à éviter nos demandes… ces sentiments sont propres à l’espèce humaine, pas aux animaux, et encore moins aux chevaux.

Jamais je n'interviendrai contre la volonté d'un cheval.